Signez la pétition.Votre voix compte!

ÉLIMINER LA SOURCE DU MAL: LE PARTI COMMUNISTE CHINOIS

Cette pandémie aurait pu être évitée si le Parti communiste chinois (PCC) n’avait pas menti. Pourtant, depuis qu’il s’est emparé du pouvoir en Chine, des centaines de millions de personnes ont été victimes de ses mensonges et de sa brutalité. Le PCC, organisme maléfique, a pillé la terre ancestrale de Chine et a propagé sa terreur dans le monde entier, affectant tout un chacun. Il est temps de lui faire face et de mettre fin à sa terreur.

0

Ont déjà signé

Le nombre total de signatures sera mis à jour toutes les 4 heures

Signez la pétition

Il est temps pour nous tous de faire entendre notre voix.

  • EN SIGNANT CETTE PÉTITION, VOUS ACCEPTEZ LA POLITIQUE DE CONFIDENTIALITÉ (PRIVACY POLICY).

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Partagez cette pétition, passez le mot !

Ensemble nous pouvons changer les choses!

Virus du PCC

Le PCC ment, les gens meurent

Il a fallu des mois pour que le régime chinois change de discours, admette la transmissibilité inter-humaine du virus et reconnnaisse face à la communauté internationale la gravitét du COVID-19 (Virus du PCC). C’était trop peu et trop tard. Les dissimulations initiales ont conduit à une pandémie mondiale, avec des millions de décès et d’innombrables cas confirmés.

Une opération de secours ou une sauvagerie ?

D’innombrables tragédies humaines ont été engendrées par les méthodes de quarantaine forcée en Chine. Des familles ont été arrachées à leur foyer pour aller dans des centres d’isolement où elles n’étaient pas protégées des contaminations, des appartements ont été scellés de l’extérieur par la police alors que des familles malades étaient encore à l’intérieur — les Chinois ont fini par se demander ce qui était le plus dangereux : le virus ou l’Etat chinois ?

L'épidémie mondiale

Il a aujourd’hui [covid-watch] cas confirmés d’infection par le Covid-19 (virus du PCC) et un nombre total de décès de [covid-watch status="deaths"] cas mondialement. Tout cela aurait pu être empêché si le PCC n’avait pas menti. Cesseront-ils un jour de mentir ? Ou vaut-il mieux arrêter de les croire ?​

Infiltration internationale

L'impérialisme du régime chinois

L’objectif du PCC est la domination mondiale. Sous prétexte “d’aider” 68 pays à développer leurs infrastructures de transport (l’initiative des “nouvelles routes de la soie”), le PCC plonge ces pays dans une spirale d’endettement, tout en s’accaparant leurs ressources naturelles telles que métaux rares et minéraux. En imposant un “impérialisme aux caractéristiques chinoises”, il aspire à une domination régionale, puis mondiale.

Propagande mondiale

Le PCC ne cherche pas seulement le pouvoir économique mais veut aussi infuser le monde entier avec son idéologie communiste totalitaire. Le régime chinois prend la main sur le discours dominant en Occident : les médias, les grandes entreprises, l’industrie cinématographique, l’industrie du sport, les hommes politiques… tous se sont inclinés, de plus en plus bas, se sont auto-censurés et ont parlé en faveur de Pékin. Les valeurs universelles ont été corrompues par ce diable.

Vol de propriété intellectuelle

Pour gagner la compétition militaire et économique, depuis plus de 20 ans le PCC pille de manière systématique la propriété intellectuelle des pays occidentaux. Le “programme des mille talents”, par exemple, encourage des chercheurs à devenir des espions du régime chinois et à transmettre au régime des secrets industriels. Un exemple parmi mille : un chercheur a pu être arrêté juste avant de retourner en Chine avec plus de 300 000 documents volés dans un laboratoire.

Religions et diversité ethnique

Athéisme, opposition aux religions, répression des croyances

Le communisme est basé sur l’athéisme. Il demande de ne pas croire en Dieu, et attaque la moralité humaine. Depuis qu’il est au pouvoir, il a détruit d’innombrables monastères et temples, et arrêté les croyants de toutes les religions : chrétiens, musulmans, bouddhistes et autres. Le PCC souhaite, ultimement remplacer les croyances par le culte du communisme. Il agit avec l’intolérance d’une secte.

La persécution du Falun Gong

Falun Gong, aussi appelé Falun Dafa, est une pratique spirituelle basée sur le principe de “Vérité, Bonté, Patience.” En 1999, près de 100 millions de personnes pratiquaient le Falun Gong en Chine. La méthode était réputée pour ses effets thérapeutiques. Jaloux de cette popularité, le dirigeant du parti, Jiang Zemin, a décrété son interdiction. Des millions de personnes ont été victimes d’arrestations arbitraires et de tortures. Beaucoup ont perdu la vie et ont subi des prélèvements forcés d’organes. Jusqu’à aujourd’hui, cette persécution continue.

Génocide des Ouïghours

Depuis 2017, le PCC a placé plus d’un million de musulmans (majoritairement ouïghours) dans des camps de détention secrets. Ces musulmans de la région du Xinjiang ont subi tortures, endoctrinement forcé et surveillance de masse. En janvier 2021, le Secrétaire d’État américain a qualifié les crimes contre les ouïghours et les autres musulmans en Chine de génocide. En mars 2021, l’Union Européenne a voté ses premières sanctions depuis 30 ans contre le régime chinois.

Prélèvements forcés d'organes

Une horreur impensable, mais cependant démontrée. Le PCC organise un système lucratif de transplantation d’organes, prélevés sur des prisonniers de conscience vivants, principalement des pratiquants de Falun Gong (qui sont généralement en bonne santé du fait de leur pratique.) Les victimes comprennent aussi les chrétiens, les musulmans ouighours, les tibétains – entre autres.

Du sang et des larmes

La fin du statut « un pays, deux systèmes » de Hong Kong

Le régime chinois avait promis à Hong Kong 50 ans d’autonomie après la rétrocession par la Grande Bretagne en 1997. L’histoire montre qu’il n’avait pas l’intention de tenir sa promesse. Le 30 juin, le PCC a imposé à Hong Kong une loi de sécurité nationale qui criminalise “les actes de subversion, de sécession, de terrorisme, de collusion” avec “un pays étranger ou des éléments externes” et “contre l’État.” La prison à vie punira ceux qui seront reconnus coupables. La communauté internationale a condamné cette loi, qui marque la fin du “un pays, deux systèmes.”

Incessantes campagnes politiques

Depuis sa prise de pouvoir en 1949, le PCC a traumatisé, d’une campagne politique à la suivante, tout le peuple chinois

Le Grand Bond en avant (1958-1962) a causé 30 à 55 millions de morts, tués par la faim et le travail forcé, ou exécutés, en même temps que l’environnement et l’économie du pays étaient ravagés.

La Révolution Culturelle (1966–1976) a coûté des millions de vies. Les pertes n’ont pas été qu’humaines, elles ont été accompagnées de la destruction de 5000 ans d’une riche culture.

Massacre de la place Tiananmen

Les Chinois qui ont eu la “chance” de traverser sans troubles la période des années 1980 n’ont eu qu’un court répit. Le massacre de la place Tiananmen en 1989 est un exemple parmi d’autres. Des étudiants se rassemblaient paisiblement sur la place Tian An Men, avec des banderoles, pour demander plus de démocratie. Les tanks et les fusils d’assaut leur ont répondu. La place tout entière a fini couverte de sang.

Politique de l’enfant unique

Depuis 1979, pour contrôler la croissance de la population, le PCC a privé les Chinois du droit à avoir des enfants. La politique de l’enfant unique a “empêché” 400 millions de naissances, d’après des estimations officielles. Autrement dit, ces fœtus ont été tués avant la naissance. Les femmes enceintes de leur deuxième enfant ont toutes été envoyées dans des cliniques d’avortement, y compris lorsqu’elles étaient en fin de grossesse. Des enfants ont même, dans plusieurs cas, été tués après leur naissance.

COMMENTAIRES RÉCENTS

中共的存在对每一个中国人都是一场灾难。有些人因良心未泯被中共迫害,有些人为了饭碗和脸面向中共下跪,不惜认贼作父出卖灵魂。中共又将能唤回我们本性的社会风气、文化及教育扭曲,封锁一切真实声音的来源,让人以为这个世界就是这么黑暗。可本不应该这样!我们是人,有我们最基本的尊严和权利,所以世界上没有人应该被这样的暴政压迫奴役。共产党不是正义,也不是皇帝,古代没有一个皇帝有权对百姓这样,也没有一个皇帝像中共般无道。共产党也不是不可打败的力量,没有人承认支持,它什么也不是。

Kw
우리땅에서 중국놈들다몰아내야합니다. 여론조작 중국놈들부대가조직적으로다합니다. 이나라를바로세워주세요. 대통령님의 과감한결단이필요합니다.

원병호
We are all going to end the ccp!

Andy
After all those years, it is proven with blood and tears that communism is a bad idea for the chinese people. End ccp now.

William
I want to help

gustavo
A mort les communistes

Zidane
We should have defeated both Nazi Germany and the USSR when we had the chance.

Arthur
This should have taken place along time ago. It\’s our own damn fault that these United States of America are so infected with the disease called CCP and biden and his cronies aren\’t helping any!! It\’s all about POWER and MONEY!!!

Richard
Trung cộng bị diệt trừ.

Sỹ
China under CCP rule is *the* biggest threat to the free & democratic world and society!

Juri
end ccp xi jinping

cheong
在2024年,只要有人还觉得三年疫情中共做的好的(哪怕只是觉得某一时间段做的好的也算),或者觉得上面的政策都是好的是下面的人搞砸了,或者觉得清零的种种人祸只是个例或完成是造谣的,或者觉得中共毫无任何准备突然放开后大批感染是白纸革命的罪过的,或者在疫情后对中共哪怕有一丁点好感的,全都是傻逼。我说的确实很难听,但就是事实。还能这样觉得的人,不管你是蠢还是坏还是又蠢又坏,全他妈是中共的一群傻逼狗,劝你们不要再为中共的暴政涂脂抹粉,否则中共倒台后最先清算的就是你们

Asp
SPpng

Scott Perry

Membre du Congrès américain

“Je pense que c’est un formidable message. Je ne crois pas que le parti communiste chinois plie bagage et parte de son plein gré. C’est une organisation criminelle qui a pris le contrôle d’un pays. Ils ne partiront pas d’eux-mêmes. Il faudra que l’autorité et le pouvoir leur soient repris, d’une manière ou d’une autre.”

MPpng

Michael R. Pompeo

Ancien Secrétaire d'Etat américain

“Le monde est en train de s’unir et de comprendre la menace que représente le Parti communiste chinois.”

Shlomo Aviner

Rabbin Shlomo Aviner

Institut Ateret Yerushalayim

“Il s’agit d’un gouvernement tourné vers le mal. Le peuple chinois souffre tellement. Des millions sont emprisonnés, déportés ou même assassinés. Ce n’est pas un parti, ce n’est pas un gouvernement, c’est une organisation terroriste qui dirige avec cruauté depuis plus de soixante-dix ans. C’est pourquoi les signataires de la pétition “Stop au PCC” ont raison.”

LE CHANGEMENT COMMENCE

La majorité des chinois ont été trompés ou forcés à adhérer au Parti communiste chinois. Dans le In the Mouvement de démission du parti communiste, aussi appelé mouvement Tuidang. Des centaines de millions de chinois quittent ouvertement le parti communiste. Les gens se réveillent après des dizaines d’années de propagande et choisissent un meilleur futur.

De 2004 à nos jours, un total de 426,436,710 Chinois a annoncé démissionner du Parti communiste chinois et de ses organisations affiliées. II est maintenant temps que le reste du monde se lève pour affronter ce régime et faire entendre nos voix : Stop au PCC !

EN SAVOIR PLUS

"Le monde libre" n'a jamais
vaincu le communisme

Un texte à lire pour tous ceux
qui croient en la liberté

Un livre qui a aidé 300 millions de personnes à quitter le parti communiste chinois