Signez la pétition.Votre voix compte!

ÉLIMINER LA SOURCE DU MAL: LE PARTI COMMUNISTE CHINOIS

Cette pandémie aurait pu être évitée si le Parti communiste chinois (PCC) n’avait pas menti. Pourtant, depuis qu’il s’est emparé du pouvoir en Chine, des centaines de millions de personnes ont été victimes de ses mensonges et de sa brutalité. Le PCC, organisme maléfique, a pillé la terre ancestrale de Chine et a propagé sa terreur dans le monde entier, affectant tout un chacun. Il est temps de lui faire face et de mettre fin à sa terreur.

0

Ont déjà signé

Le nombre total de signatures sera mis à jour toutes les 4 heures

Signez la pétition

Il est temps pour nous tous de faire entendre notre voix.

  • EN SIGNANT CETTE PÉTITION, VOUS ACCEPTEZ LA POLITIQUE DE CONFIDENTIALITÉ (PRIVACY POLICY).

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Partagez cette pétition, passez le mot !

Ensemble nous pouvons changer les choses!

Virus du PCC

Le PCC ment, les gens meurent

Il a fallu des mois pour que le régime chinois change de discours, admette la transmissibilité inter-humaine du virus et reconnnaisse face à la communauté internationale la gravitét du COVID-19 (Virus du PCC). C’était trop peu et trop tard. Les dissimulations initiales ont conduit à une pandémie mondiale, avec des millions de décès et d’innombrables cas confirmés.

Une opération de secours ou une sauvagerie ?

D’innombrables tragédies humaines ont été engendrées par les méthodes de quarantaine forcée en Chine. Des familles ont été arrachées à leur foyer pour aller dans des centres d’isolement où elles n’étaient pas protégées des contaminations, des appartements ont été scellés de l’extérieur par la police alors que des familles malades étaient encore à l’intérieur — les Chinois ont fini par se demander ce qui était le plus dangereux : le virus ou l’Etat chinois ?

L'épidémie mondiale

Il a aujourd’hui 0 cas confirmés d’infection par le Covid-19 (virus du PCC) et un nombre total de décès de 0 cas mondialement. Tout cela aurait pu être empêché si le PCC n’avait pas menti. Cesseront-ils un jour de mentir ? Ou vaut-il mieux arrêter de les croire ?​

Infiltration internationale

L'impérialisme du régime chinois

L’objectif du PCC est la domination mondiale. Sous prétexte “d’aider” 68 pays à développer leurs infrastructures de transport (l’initiative des “nouvelles routes de la soie”), le PCC plonge ces pays dans une spirale d’endettement, tout en s’accaparant leurs ressources naturelles telles que métaux rares et minéraux. En imposant un “impérialisme aux caractéristiques chinoises”, il aspire à une domination régionale, puis mondiale.

Propagande mondiale

Le PCC ne cherche pas seulement le pouvoir économique mais veut aussi infuser le monde entier avec son idéologie communiste totalitaire. Le régime chinois prend la main sur le discours dominant en Occident : les médias, les grandes entreprises, l’industrie cinématographique, l’industrie du sport, les hommes politiques… tous se sont inclinés, de plus en plus bas, se sont auto-censurés et ont parlé en faveur de Pékin. Les valeurs universelles ont été corrompues par ce diable.

Vol de propriété intellectuelle

Pour gagner la compétition militaire et économique, depuis plus de 20 ans le PCC pille de manière systématique la propriété intellectuelle des pays occidentaux. Le “programme des mille talents”, par exemple, encourage des chercheurs à devenir des espions du régime chinois et à transmettre au régime des secrets industriels. Un exemple parmi mille : un chercheur a pu être arrêté juste avant de retourner en Chine avec plus de 300 000 documents volés dans un laboratoire.

Religions et diversité ethnique

Athéisme, opposition aux religions, répression des croyances

Le communisme est basé sur l’athéisme. Il demande de ne pas croire en Dieu, et attaque la moralité humaine. Depuis qu’il est au pouvoir, il a détruit d’innombrables monastères et temples, et arrêté les croyants de toutes les religions : chrétiens, musulmans, bouddhistes et autres. Le PCC souhaite, ultimement remplacer les croyances par le culte du communisme. Il agit avec l’intolérance d’une secte.

La persécution du Falun Gong

Falun Gong, aussi appelé Falun Dafa, est une pratique spirituelle basée sur le principe de “Vérité, Bonté, Patience.” En 1999, près de 100 millions de personnes pratiquaient le Falun Gong en Chine. La méthode était réputée pour ses effets thérapeutiques. Jaloux de cette popularité, le dirigeant du parti, Jiang Zemin, a décrété son interdiction. Des millions de personnes ont été victimes d’arrestations arbitraires et de tortures. Beaucoup ont perdu la vie et ont subi des prélèvements forcés d’organes. Jusqu’à aujourd’hui, cette persécution continue.

Génocide des Ouïghours

Depuis 2017, le PCC a placé plus d’un million de musulmans (majoritairement ouïghours) dans des camps de détention secrets. Ces musulmans de la région du Xinjiang ont subi tortures, endoctrinement forcé et surveillance de masse. En janvier 2021, le Secrétaire d’État américain a qualifié les crimes contre les ouïghours et les autres musulmans en Chine de génocide. En mars 2021, l’Union Européenne a voté ses premières sanctions depuis 30 ans contre le régime chinois.

Prélèvements forcés d'organes

Une horreur impensable, mais cependant démontrée. Le PCC organise un système lucratif de transplantation d’organes, prélevés sur des prisonniers de conscience vivants, principalement des pratiquants de Falun Gong (qui sont généralement en bonne santé du fait de leur pratique.) Les victimes comprennent aussi les chrétiens, les musulmans ouighours, les tibétains – entre autres.

Du sang et des larmes

La fin du statut « un pays, deux systèmes » de Hong Kong

Le régime chinois avait promis à Hong Kong 50 ans d’autonomie après la rétrocession par la Grande Bretagne en 1997. L’histoire montre qu’il n’avait pas l’intention de tenir sa promesse. Le 30 juin, le PCC a imposé à Hong Kong une loi de sécurité nationale qui criminalise “les actes de subversion, de sécession, de terrorisme, de collusion” avec “un pays étranger ou des éléments externes” et “contre l’État.” La prison à vie punira ceux qui seront reconnus coupables. La communauté internationale a condamné cette loi, qui marque la fin du “un pays, deux systèmes.”

Incessantes campagnes politiques

Depuis sa prise de pouvoir en 1949, le PCC a traumatisé, d’une campagne politique à la suivante, tout le peuple chinois

Le Grand Bond en avant (1958-1962) a causé 30 à 55 millions de morts, tués par la faim et le travail forcé, ou exécutés, en même temps que l’environnement et l’économie du pays étaient ravagés.

La Révolution Culturelle (1966–1976) a coûté des millions de vies. Les pertes n’ont pas été qu’humaines, elles ont été accompagnées de la destruction de 5000 ans d’une riche culture.

Massacre de la place Tiananmen

Les Chinois qui ont eu la “chance” de traverser sans troubles la période des années 1980 n’ont eu qu’un court répit. Le massacre de la place Tiananmen en 1989 est un exemple parmi d’autres. Des étudiants se rassemblaient paisiblement sur la place Tian An Men, avec des banderoles, pour demander plus de démocratie. Les tanks et les fusils d’assaut leur ont répondu. La place tout entière a fini couverte de sang.

Politique de l’enfant unique

Depuis 1979, pour contrôler la croissance de la population, le PCC a privé les Chinois du droit à avoir des enfants. La politique de l’enfant unique a “empêché” 400 millions de naissances, d’après des estimations officielles. Autrement dit, ces fœtus ont été tués avant la naissance. Les femmes enceintes de leur deuxième enfant ont toutes été envoyées dans des cliniques d’avortement, y compris lorsqu’elles étaient en fin de grossesse. Des enfants ont même, dans plusieurs cas, été tués après leur naissance.

COMMENTAIRES RÉCENTS

공산당은 소수만 잘 사는 당

kyoung sae
Let\’s end the corrupt CCP influence over all our institutions, and stop spies from stealing intellectual property. We should expose the extreme evil and atrocities they are committing.

Eric
so unfair so the chinese community.

alexis
Acabar com o comunismo no mundo.

Allan
אני חותם על העצומה הזו כי אני מסכים

Lesomptier
send me all the information iw ould like to learn

Curtis
send me all the information iw ould like to learn

Amanda
Fuck communism

Ashleigh
天灭中共,中共不亡,中国人永无安宁,世界永无宁日。为世界之和平而灭中共!!!

가침
End CCP. They\’re not communist anymore. They\’re nazi who are pretending to be a communist. CCP should not blacken the name of communism. Free Uyghur and Tibet. Let Chahar Mongolia to unite with Halha Mongolia. Let communism end its misunderstooded feature.

leopold
Sett stopper for det kinesiske kommunistpsrtiet!

Line Birgitte
Всем доброго времени суток! Есть такой вопрос, может кто в курсе? или может кто-то занимался подобным. В общем сразу перейду к делу, мне нужно раскрутить инстаграм и я начал заниматься данным вопросом, перелапатил уже кучу сайтов в поисках годной инфы и максиммум что-то похожее на нормальную инфу нашел по ссылке, где маркетолог плюс минус хорошо объяснил как и где можно заказать раскрутку. Но вот хочу еще здесь поинтересоваться такой сказать у живых людей.

Michaelhot
SPpng

Scott Perry

Membre du Congrès américain

“Je pense que c’est un formidable message. Je ne crois pas que le parti communiste chinois plie bagage et parte de son plein gré. C’est une organisation criminelle qui a pris le contrôle d’un pays. Ils ne partiront pas d’eux-mêmes. Il faudra que l’autorité et le pouvoir leur soient repris, d’une manière ou d’une autre.”

MPpng

Michael R. Pompeo

Ancien Secrétaire d'Etat américain

“Le monde est en train de s’unir et de comprendre la menace que représente le Parti communiste chinois.”

Shlomo Aviner

Rabbin Shlomo Aviner

Institut Ateret Yerushalayim

“Il s’agit d’un gouvernement tourné vers le mal. Le peuple chinois souffre tellement. Des millions sont emprisonnés, déportés ou même assassinés. Ce n’est pas un parti, ce n’est pas un gouvernement, c’est une organisation terroriste qui dirige avec cruauté depuis plus de soixante-dix ans. C’est pourquoi les signataires de la pétition “Stop au PCC” ont raison.”

LE CHANGEMENT COMMENCE

La majorité des chinois ont été trompés ou forcés à adhérer au Parti communiste chinois. Dans le In the Mouvement de démission du parti communiste, aussi appelé mouvement Tuidang. Des centaines de millions de chinois quittent ouvertement le parti communiste. Les gens se réveillent après des dizaines d’années de propagande et choisissent un meilleur futur.

De 2004 à nos jours, un total de 402,479,549 Chinois a annoncé démissionner du Parti communiste chinois et de ses organisations affiliées. II est maintenant temps que le reste du monde se lève pour affronter ce régime et faire entendre nos voix : Stop au PCC !

EN SAVOIR PLUS

"Le monde libre" n'a jamais
vaincu le communisme

Un texte à lire pour tous ceux
qui croient en la liberté

Un livre qui a aidé 300 millions de personnes à quitter le parti communiste chinois